Coup de food londonien au Sexy Fish.

Publié le 17 Novembre 2015

 

Un mélange des genres 100% British un peu déjanté mais tellement branché, comme ces poissons et fruits de mer que l’on peut facilement grignoter ou ces petites bouchées de style tapas aux accents sushis. Aux manettes ? Le jeune chef Benjamin Orpwood. Bienvenue au Sexy Fish !

 

Le lieu.

 

Ce restaurant hyper branché ouvert depuis quelques jours est installé en lieu et place d’une ancienne banque. Il est le 16e restaurant du groupe Caprice, propriété de l’homme d’affaires anglais Richard Caring. Sur Berkeley Square, l’espace de presque 200 couverts, a été conçu par le décorateur Martin Brudnizki, qui met en vedette les œuvres d'artistes célèbres, comme Frank Gehry et ses poissons chatoyants suspendus, ici on les retrouve en grappe au-dessus du bar. Un crocodile de résine géant aux écailles étincelantes rampe le long du mur de la salle à manger et au dessus des immenses canapés de cuir rouge, et les tables ressemblent à des aquariums. Damien Hirst a créé pour le restaurant une paire de sirènes en bronze coulé bleu, et une sirène aux côtés d'un requin qui sont plantées sur le bar comme à la proue d’un bateau. Une fresque chatoyante au plafond est dessinée par l’éditeur mode de Vanity Fair Michael Roberts, et fait le pendant avec un sol de marbre vert. Un mélange des genres un peu déjanté mais tellement branché, comme les Anglais l'affectionnent.

 

 

L’assiette.

 

Plutôt contemporaine et internationale, elle se concentre sur les poissons et fruits de mer que l’on peut facilement grignoter comme ces petites bouchées de style tapas aux accents sushis. À la carte, on lit : tartare de thon au soja, pétoncles Ponzu et Yuzu, assiette de bar cru, langues de morue, sushis et sashimis et homard à la californienne. Côté viandes : poulet Katzu, brochettes buns à la ventrèche de porc, bœuf au wasabi ou canard cuit vapeur. Toujours beaucoup de légumes comme cette recette de salade « Japrese ». En dessert, la mode est à la tortilla au miel.

 

 

Le chef.

 

Benjamin Orpwood, dit Ben, a beaucoup voyagé malgré son jeune âge. C'est un spécialiste des cuisines du monde, qu’il a traversé d’Istanbul à Dubaï, en passant par Sydney et Tokyo. Il propose ici une cuisine moderne et asiatique aux recettes iodées.

____________________________________________________________________

La table d’à côté. Kate Moss, Lindsay Lohan, Rita Ora ou Matthew Williamson, des habitués depuis le premier jour.

 

 

Les menus et prix. Menu dégustation 122 €, à la carte. En entrée les petites bouchées 4 € et 6 € - plats 24 € et 30 € - desserts 6 € - environ.

Sexy Fish, Berkeley Square, London W1J6BR. Tél : 020 3764 2000. Site Internet.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Gastronomie

Repost 0
Commenter cet article