Noël à la sauce philippine.

Publié le 25 Novembre 2015

 

À l’image des tables du Québec, où dinde et tourtières sont les plats traditionnels du temps des Fêtes, chaque pays a son menu et ses recettes pour célébrer Noël. Métro a fait voyager ses papilles – sans quitter Montréal – pour découvrir les traditions culinaires du 24 décembre aux Philippines.

 

 

 

Aux Philippines, pour entamer les festivités entourant la Nochebuena (le réveillon de Noël), on se rend à la messe de minuit en grignotant des petits encas achetés sur le bord de la route. «Tout au long de l’année, on y vend des bibinka, ces gâteaux de farine de riz et de noix de coco cuits dans une feuille de banane, et des brochettes de porc mariné», raconte David Pendon, copropriétaire du restaurant philippin le Junior.

Ce n’est que vers 1 h du matin que le souper du réveillon débute. Influencé par les cuisines espagnole et chinoise, le menu philippin est composé d’une multitude de mets. «Parmi les traditions, il y a le méchoui de cochon de lait, souligne le restaurateur. Et le palabok, sorte de sauce bolognaise crémeuse au porc et aux épices, est un autre classique philippin.»

 

 

Le souper est un buffet. Quant aux desserts, ils occupent une place toute particulière. «Ils représentent un moment fort de la soirée!» s’exclame David Pendon. Les amis et la famille plus élargie déambulent de maison en maison pour goûter les desserts. «La salade de fruits style années 1970, avec du lait condensé, est un indémodable. Et le tsokolate, un chocolat chaud fait d’une tablette de chocolat noir auquel on ajoute du lait condensé, est un autre classique.»

 

 

Pour accompagner le repas et se rafraîchir durant cette nuit chaude et humide de décembre, on peut déguster la bière Saint-Miguel, une pilsner locale. S’offrir des cadeaux n’est pas coutume aux Philippines. «Noël repose sur le temps passé en famille. On danse, on joue au poker, mais il n’y a jamais d’échange de cadeaux», conclut David Pendon. Maligayang Pasko!

 

 

Junior
1964, rue Notre-Dame Ouest

 

 

 

Sur la table

 

 

Au menu du réveillon de Noël philippin, on retrouve entre autres :
du hamonado – Jambon cuit aux ananas

• des lumpias- Rouleaux au porc et aux légumes frits
• du queso de bola – Fromage edam
• du cassava – Gâteau fait avec du lait de coco et de la farine de manioc
• du flan de leche – Crème caramel

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Culinaire

Repost 0
Commenter cet article