Party d’huîtres 101.

Publié le 25 Novembre 2015

 

Même si nous ne sommes plus obligés d’attendre les mois qui finissent en «bre» pour manger des huîtres, octobre, novembre et décembre restent la période de l’année où on retrouve la plus grande variété de ces mollusques dans les poissonneries. Vous voulez organiser un party d’huîtres à la maison pour les Fêtes? Suivez le petit guide que Métro vous a préparé.

 

 

 

 

Comment les choisir?

 

Demandez à votre poissonnier quels sont ses derniers arrivages. Enquérez-vous des spécificités de chaque variété, car chacune a un goût qui lui est propre. En outre, certaines huîtres sont plus faciles à ouvrir que d’autres. Par exemple, les Lucky Lime demandent moins de travail que les Beausoleil. Une fois que vos choix seront faits, assurez-vous que votre poissonnier cogne chaque huître afin de s’assurer qu’elle est encore bien vivante. Un son creux signifie que l’huître est vide et qu’elle n’est pas bonne à consommer. Choisissez des huîtres lourdes et bien fermées.

 

 

 

Comment les conserver?

 

 

Quand vous achetez vos huîtres, assurez-vous de ne jamais les laisser dans un sac fermé hermétiquement. Les huîtres en écailles se gardent au réfrigérateur jusqu’à six semaines, à condition de les entreposer côté plat sur le dessus, dans un linge humide pour qu’elles puissent respirer.

Comment les ouvrir?

 

Avec un peu de pratique, il est assez facile de maîtriser l’ouverture des huîtres. Vos essentiels : un bon couteau à huître et une guenille. Après avoir nettoyé et brossé les huîtres sous l’eau, déposez un torchon plié au creux de votre main et empoignez l’huître. Glissez le bout du couteau dans la pointe de l’huître en faisant un mouvement de rotation et de levier avec la lame. Vous devriez alors sentir les deux valves de l’huître se séparer. Sectionnez le muscle retenant l’huître en glissant la pointe du couteau le long de la coquille. Attention de ne pas percer l’huître pour qu’elle demeure bien juteuse et garde son eau.

 

 

 

 

Comment les apprêter?

 

Pour le service, optez pour de grands plateaux sur lesquels vous aurez disposé de la glace concassée ou du gros sel pour bien y caler les coquilles. Les accompagnements, eux, peuvent varier. Quartiers de citron, sauce épicée du commerce et mignonette (vinaigre de vin rouge et échalotes françaises) sont les plus populaires. Si vous optez pour des huîtres chaudes, vous ne raterez pas votre coup avec les gratinées à la Rockefeller. Vous trouverez plusieurs recettes sur le web.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Culinaire

Repost 0
Commenter cet article