La scène culinaire de Montréal à l'honneur à Paris.

Publié le 19 Janvier 2016

 

Quelque 150 chefs, artisans et producteurs venus de dix pays participeront au festival Omnivore du 6 au 8 mars à Paris, un rendez-vous de la «jeune cuisine» qui met à l'honneur pour cette 11e édition «l'énergie» de la scène culinaire de Montréal.

«Comme pour la musique électronique et l'humour, la scène culinaire montréalaise témoigne d'une énergie incroyable», souligne Luc Dubanchet, fondateur du festival.

Huit chefs, pâtissiers et artisans de la métropole québécoise seront conviés à cet «Omnivore World Tour Paris», qui se tient à la Maison de La Mutualité, en plein centre de la capitale française.

«Que ce soit dans un petit restaurant du marché Atwater, ou dans les établissements gastronomiques du boulevard Saint-Laurent, on ressent une liberté de cuisine très aigüe, très excitante, qui a rompu avec le modèle français», juge Luc Dubanchet.

Un dynamisme que souhaite incarner le festival Omnivore. «La sélection des chefs ne se base pas sur le nombre d'étoiles (au guide Michelin), mais plutôt sur des personnalités, des initiatives rencontrées en France et à l'étranger, qui constituent un substrat dynamique pour la cuisine de demain», commente le fondateur du festival.

Pendant trois jours, cinq scènes (salé, sucré, liquide, artisan, avant-garde) seront aménagées pour une centaine de classes de maîtres délivrées par les nombreux chefs présents, parmi lesquels Cyril Lignac, Sébastien Bras, Anne-Sophie Pic, César et Michel Troisgros, Christophe Michalak, mais aussi des brasseurs et des vignerons.

Sur la scène «avant-garde» s'exprimeront des porteurs de projets innovants en terme de design et de services.

Des dîners conjuguant les savoir-faire

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Gastronomie

Repost 0
Commenter cet article