Les meilleurs brunchs de Montréal.

Publié le 22 Mars 2016

Week-end et brunch vont de paire. Mais il est parfois difficile de trouver un nouvel endroit pour assouvir son envie de déguster un bon brunch qui sort un peu de l’ordinaire. Métro a la solution pour vous! Voici une quinzaine de restaurants qui proposent des brunchs à vous jeter par terre.

 

 

 

Fabergé

 

Pourquoi bruncher au Fabergé? Parce que sur leur alléchant menu, il est écrit «chicken waffle», comme dans gaufre au poulet, comme dans poulet frit sur une gaufre. Parce que ce plat, de tradition culinaire afro-américaine, est autant cochon qu’il est bon. Parce qu’entre deux bouchées de poutine-déjeuner (autre plat cochon!), on peut regarder les dessins animés de notre enfance, dont les Tortues Ninja et l’Inspecteur Gadget. Et parce qu’on peut y bruncher toute la journée, y compris en semaine. Que demander de mieux?

 

Fabergé
25, Avenue Fairmount Ouest

 

 

 

 

 

Ma’tine

 

On va se le dire, le quartier centre-sud manque cruellement de bonnes places où bruncher. Par contre, on a Ma’tine. La déco est hallucinante et le menu est dans la même veine. Voici juste 2 des 7 assiettes offertes le weekend dernier (ça change régulièrement):

 
  • Cake de courge, canneberges, pacanes, cheddar, œuf poché
  • Tortila espagnole à la rutabaga, foies de volaille poêlés, popcorn, sauce César, œuf miroir

Oui ce n’est pas donné (Compter environ 30$ par personne en incluant les taxes et le pourboire), mais de temps en temps ça fait du bien de changer un peu du traditionnel brunch un peu beige…

 

Ma’tine

1310, Boulevard Maisonneuve Est

 

 

 

 

 

Lawrence

 

Pour un brunch à l’anglaise, rendez-vous chez Lawrence, dans le Mile End. Un petit resto où, si vous arrivez un peu trop tard, vous devrez faire la file. Mais vous voudrez faire la file, parce que oui, c’est bon à ce point-là! Le menu est d’inspiration britannique, mais revisité d’une façon bien moderne. Essayez le «sausage roll», un classique de la cuisine anglaise, pour un petit-déjeuner copieux. Pour un plat plus léger, mais tout aussi savoureux, optez pour le saumon fumé et oeufs brouillés à la perfection. N’oubliez pas de goûter leurs scones!

Après avoir englouti leur délicieuses assiettes de brunch, dirigez-vous quelques portes à côté à la Boucherie Lawrence pour y retrouver quelques produits provenant de producteurs indépendants, des pâtisseries fraîches et, bien sûr, des coupes de viande.

 

Lawrence
5201 Boulevard St-Laurent

 

 

 

 

 

 

Le Fixe

 

 

Petite place charmante située entre la station Rosemont et la plaza Saint-Hubert, Le fixe mérite d’être découvert. La cuisine prépare des brunchs traditionnels et d’influence espagnole bien exécutés, et le café y est fort excellent. N’ayez crainte, la formule quatre services (cocktail de fruits, entrée, plat principal et dessert!) remplie bien la panse, sans être démesurée.

Le brunch est disponible du mercredi au dimanche.

 

Le Fixe
5985, rue Saint-Hubert

 

 

 

 

 

 

 

Méson

 

Un brunch à l’espagnol à la maison de Marie-Fleur St-Pierre, on ne se trompe pas! En plein coeur du quartier Villeray, le petit frère du Tapéo propose un menu de brunch diversifié: pain doré aux fruits, fèves au jambon espagnol, crêpes de bananes et «dulce de leche», croquettes de morue salée avec sauce hollandaise ou encore toast de crevettes et oeuf mollet. Ça plaît aux gens de type «salé», comme à ceux de type «sucré». On peut même commander des churros au «dulce de leche» en dessert! Un dessert au brunch? Ô que oui! Petite note: le service est bien cordial, ce qui ajoute des points!

Le brunch est servi le samedi et le dimanche. Les réservations sont conseillées.

 

Méson
345, rue Villeray

 

 

 

 

 

Le passé composé

 

Dans quelques milliers d’années (peut-être moins), quand les extra-terrestres feront des recherches archéologiques sur ce qui était autrefois la terre, ils trouveront des preuves qu’à une époque, des gens faisaient la file, sur le trottoir, pendant parfois plus de trente minutes, pour avoir le droit de déjeuner dans tel ou tel restaurant. Étrange, diront-ils (imaginons que les extra-terrestres sont polis). Aussi con que ça puisse paraître, certains items sur un menu justifient ce genre d’attente. Entre en scène le pain doré panko du bistro Le passé composé (ben oui, une introduction interminable juste pour ça, mais allez l’essayer, ça torche).

C’est un resto de déjeuner (et dîner), alors on peut y aller du mercredi  à dimanche à partir de 8h30.

 

Le passé composé
950, rue Roy Est

 

 

 

 

 

 

Le Toasteur

 

On n’a pas encore testé la succursale sur Laurier, mais on adore Le Toasteur de Villeray, la définition même du restaurant de quartier! Un tout petit café à l’ambiance très intime et au service charmant. Les assiettes sont généreuses et délicieuses, on y retrouve les classiques du brunch (des œufs-bacon aux crêpes aux fruits en passant par les œufs bénédictines), mais aussi des trucs plus originaux comme la poutine ou les grilled-cheese version déjeuner, sans compter l’ardoise qui change régulièrement pour nous proposer des plats matinaux imaginatifs qui titillent notre estomac. Plutôt bondé le week-end, mais ça vaut la peine d’être patient!

 

Le Toasteur
767, rue Villeray

 

 

 

 

 

 

Chez Bouffe

 

Les brunchs Chez Bouffe, dans Hochelaga-Maisonneuve, valent le détour. Les plats au menu, écrits sur une grande ardoise, changent souvent, mais tout – tout, tout, TOUT –  est succulent. On dirait même: « à se rouler par terre ». On pense à la Casserole de Chorizo, oeufs, épinards, crème, pleurotes, fromage padano et pommes de terre; à la Gaufre au poulet frit; au Bagel gravlax de saumon et oeufs pochés… En plus, les prix sont très raisonnables pour la qualité (en général, entre 14$ et 16$).
Brunchs offerts les samedi et dimanche.

 

 

Chez Bouffe
4316 rue Sainte-Catherine Est

 

 

 

 

 

 

Micro Resto La Famille

Caché sur la rue Gilford, près de Saint-Denis, le restaurant La Famille fait partie de ces endroits qu’on aimerait égoïstement taire afin de le garder juste pour soi. Minuscule, mais convivial, le micro-resto peut asseoir au maximum une dizaine de personnes aux comptoirs (la terrasse, en été, permet d’en asseoir une douzaine de plus). La bouffe y est succulente. Des brunchs originaux, copieux et abordables, préparés sous nos yeux, tels que des croissants au boudin ou du pain perdu à la brioche, comblent tous types d’appétits. Et c’est sans parler des délicieuses viennoiseries. Le service et l’ambiance sont hyper sympathiques. Un coup de cœur à tous les niveaux!

418, rue Gilford

 

 

 

 

Restaurant La Famille

Les Affamés
C’est l’une des perles du quartier Hochelaga-Maisonneuve. Le brunch du restaurant Les Affamés n’a rien d’anodin et c’est ce qui fait qu’on y revient. Plutôt que de simples œufs bénédictines, les bénédictines au gravlax de saumon commenceront bien mieux votre journée. Porc effiloché, confit de canard, gaufre aux côtes levées, pain doré style «short cake» aux fraises… Un brunch revisité qui nous change des deux-oeufs-bacon!
4137, rue Ste-Catherine Est

 

 

 

 

Les Affamée

Chez Régine
Manger Chez Régine, ça se mérite! Il faut soit y aller tôt (ils ouvrent à 9h la fin de semaine et dès 8h du lundi au vendredi), soit faire la file (pendant l’été, les employés passent avec du melon d’eau et des pichets d’eau pour rendre l’attente un peu moins pénible), soit prendre un jour de congé pour y aller pendant la semaine, parce que Chez Régine, on ne réserve pas. Mais on vous promet que l’attente vaut le coup! C’est votre première fois? Laissez-vous tenter par Un peu de tout, qui comme son nom l’indique, vous donnera une belle idée de tout ce dont Régine est capable! Le problème, c’est qu’il va falloir y revenir encore et encore pour être sûr de tout goûter.
1840, rue Beaubien Est

 

 

 

 

 

Chez Régine

Café Sfouf
L’endroit idéal pour aller bruncher avec des enfants. Comme l’endroit vient d’ouvrir, on y trouve plein de jouets sympathiques et pas juste un tapis de sol tout sale avec deux-trois jouets plein de morve! Côté bouffe, l’ardoise propose une variété de tartines plus intéressantes les unes que les autres et bientôt un brunch libanais sera ajouté au menu. (Non, on ne sait pas ce que c’est exactement! On n’est pas Libanais!)
1250, rue Ontario Est

 

 

 

 

Café Stouf

Nu Art Café
Ce chouette bistro de quartier, qui a pignon sur rue à Verdun depuis 13 ans, est un endroit apaisant pour apprécier non seulement un café ou un repas, mais aussi les nombreuses œuvres d’art exposées. On y sert, entre autres, les bons déjeuners habituels: œufs, saucisses, bacon, pain perdu, patates, gruau, fruits, etc. L’été, les clients peuvent profiter de la petite terrasse fleurie à l’avant du restaurant aux teintes jaunes et bleues. Ouvert du mercredi au dimanche. Les déjeuners sont servis de 8h à 11h la semaine et de 9h à 15h la fin de semaine.
3780, rue Wellington

 

 

 

 

Nu art café

Arts Café
Situé dans le Mile-End, le petit café sur Fairmount, près de Parc, cuisine des plats réconfortants, simples et bons. On y mange des déjeuners classiques ou plus évolués, gourmands ou plus copieux. Les cafés et thés sont de qualité, les plats sont faits maison, locaux et saisonniers et, pendant la belle saison, on peut s’installer sur l’agréable terrasse. Il faut toutefois prévoir une solution de rechange, car ça peut être long avoir d’avoir une table et que le restaurant ne prend pas de réservation.
201, avenue Fairmount Ouest

 

 

 

10330263_639351526141530_6620909786802541228_n


Lili Margot
Le très sympathique Lili Margot vous propose une cuisine dont vous êtes le héros. Voilà l’occasion de franchir les mythiques portes des cuisines, vous simples gourmands, pour aller discuter de la composition de votre assiette avec le chef. Un peu de noix par-ci, quelques agrumes par-là: le chef vous écoute, vous prépare votre brunch, et vous régale à tout coup! Les samedis et dimanches matins uniquement! Conseil d’ami: réservez!
1141, rue Bélanger

 

 

 

 

Lili Margot

Cosmos
Véritable institution de N.D.G., le diner offre un des meilleurs déjeuner à Montréal. Tout simple et ultra calorique. Que vous vous tourniez vers le Creation, un sandwich avec «toute» dedans, ou le Mish Mash, une omelette avec «toute» dedans, vous ne serez pas déçus. Et n’oubliez pas les excellentes pommes de terres. En raison de l’exiguïté des locaux – il n’y a qu’un comptoir et quelques tabourets – le restaurant est bruyant, mais l’ambiance est extrêmement conviviale.
5843, rue Sherbrooke Ouest

 

 

 

Byblos Café
Trois mots: omelette à la feta. Ce mets fait à lui seul la réputation des brunchs au Byblos Café, essentielle adresse iranienne du Plateau-Mont-Royal. On y retourne aussi pour les confitures maison (celle aux pétales de rose et pistache est divine) et le savoureux panier de pains variés. L’option de brunch parfaite pour oublier les usines à bacon.
1499, rue Laurier Est

 

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Bouffe Resto

Repost 0
Commenter cet article