chronique bierre: IPA belge

Publié le 20 Avril 2016

 

IPA belge – Une collaboration Barberie (Québec) et Bilboquet (Saint-Hyacinthe)

 

 

En raison de travaux de rénovation à La Barberie cet hiver (un premier brassin réalisé avec du nouvel équipement sortira la semaine prochaine), la coopérative de Québec a dû réaliser quatre bières collaboratives. Ainsi, l’IPA belge a été élaborée par deux équipes de brasseurs mais fabriquée entièrement au Bilboquet Saint-Hyacinthe. Le nez de cette bière hybride est très léger, plus proche de la blonde belge que l’IPA américaine. Au goût, on reconnaît la belge typique, mais en plus houblonnée. Les arômes agrumés, issus tant de la levure belge que du houblon américain, plus fruité, sont très agréables. D’ailleurs, ce goût d’agrumes donne une amertume qui se marie bien à celle du houblon. On a donc une bière très amère mais dénuée de ce goût herbeux et floral caractéristique des houblons

 

 

 

«L’objectif d’un style mixte est de pouvoir reconnaître les deux styles. On veut un goût de levure belge qui se marie bien avec les houblons déjà présents.» -Guillaume Boulanger, directeur de la production à La Barberie

 

 

Couleur : Blonde
Amertume : Prononcée (64 IBU)
Houblons : Mandarina Bavaria, Galaxy et Amarillo
Taux d’alcool : 7,5 %
Prix : 7,20 $ / 500 ml (taxes et dépôt inclus)

 

 

À boire avec: un plat épicé et bien parfumé, par exemple un cari indien.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Chronique Bière

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article