Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hot spot selon Bob: La Capital Tacos.

Publié le 14 Février 2017

 

 

Vrais, faux ou alternatifs, les faits semblent importer peu à certains politiciens, mais il n’y a pas que du mauvais dans la mondialisation. À preuve: c’est en plein cœur du quartier chinois qu’on trouve un des meilleurs restos mexicains à Montréal.

On ne parle pas ici de cuisine
 fusion. L’agrégation des
 deux cultures se limite heureusement à certains 
éléments décoratifs. Oui, il y a de la vaisselle aux motifs chinois, vestige du resto de nouilles qui habitait l’adresse autrefois, puis le chat porte-
bonheur (japonais celui-là) portant un masque de luchador juché sur le bar, mais ce qu’on trouve dans l’assiette est authentiquement mexicain.

Le menu est court et efficace: des entrées, des tacos et des quesadillas. That’s it! Pas besoin de plus, car ici, tout est préparé de main de maître. Je vous conseille fortement d’essayer sa spécialité, les tacos al pastor. Ceux aux crevettes sont hallucinants, et il y a même une option végétarienne, garnie d’une farce aux champignons qui n’a rien à envier au reste du menu.

Ce que je vous suggère surtout, c’est de vous asseoir au bar (s’il y a de la place) et de vivre l’expérience mexicaine à fond.

On offre à la Capital une variété impressionnante de tequilas et de mescals. Bu en quantité raisonnable avec une portion de chicharron (du fromage grillé roulé en cornet, need I say more), l’alcool permet rapidement de se sentir comme sur les chaudes plages de Puerto Vallarta.

Si vous avez de la chance, Rodrigo, gérant et barman extraordinaire sera là pour vous guider dans une véritable dégustation typiquement mexicaine. Il m’a d’ailleurs fait goûter à du Sotol, un alcool à base d’une plante qui s’apparente à l’agave, typique du nord du Mexique. On le boit straight avec des quartiers de lime, d’orange et un assortiment de sels, dont un fait à partir de larves de fourmis séchées et broyées…

Ceux qui me connaissent depuis longtemps connaissent mon dédain pour les bestioles à pattes multiples. Mais ici on nous explique la culture typique, ce qui nous rassure puis nous donne envie de plonger tête première et de goûter à tout. À propos, ce n’est pas sur le menu, mais vous pouvez commander des sauterelles avec votre drink.

La cerise sur le sundae? Le tout est abordable! Entrées et repas pour deux personnes, avec une margarita et une grosse 50, se détaillent à environ 60$. Ce dernier point n’est probablement pas étranger au fait que l’endroit est très achalandé. Un tuyau, si jamais il n’y a pas de place au moment de votre visite: allez patienter en étanchant votre soif avec un cocktail chez l’autre intrus du quartier, le Mal Nécessaire, qui est littéralement à deux pas.

Même si la Capital n’est ouvert que depuis deux ans (ce qui en fait presque une institution selon les standards montréalais…), je sens que l’endroit s’est déjà taillé une place de choix dans le cœur des gens qui fréquentent le quartier. C’est pourquoi ce resto obtient mon accréditation de top spot pour cette semaine. Arriba!

 

 

 

 

 

En bref

bouffe_top-spot-selon-bob_le-capital-tacos2Heures d’ouverture.
 Lundi au mercredi: 
midi à 23h | Jeudi: midi à minuit
 | Vendredi et samedi: 
midi à 2h
 | Dimanche: midi à 22h

 

Horaire. Parfait pour un après-show du Club Soda ou des Foufs.

 

Accessible aux gens à mobilité réduite. Oui!

 

Service. Rapide, efficace et courtois.

 

 

 

Les musts. Tout est fou bon, mais ma gang a eu 
un faible pour le chicharron, la trempette de frijoles et les tacos al pastor.

 

 

 

Permis d’alcool. Une des plus vastes sélections de tequilas et de mescals d’importation privée à Montréal. Pour la bière, Modelo, Corona ou grosse 50.

 

 

 

 

La Capital Tacos

1096, boulevard Saint-Laurent

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Bouffe Resto

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article