Un peu moins de camions de cuisine de rue à Montréal cet été.

Publié le 22 Février 2017

 

 

La Ville de Montréal a sélectionné les camions qui obtiendront un permis pour occuper l’un des 25 emplacements où la cuisine de rue sera permise du 1er avril au 31 octobre.

Alors que 38 emplacements étaient disponibles en 2016, ils ont été réduits à 25 cette année, répartis sur 20 sites. Le nombre de permis a conséquemment diminué, passant de 40 camions en 2016, à 26 cette année. Comme le règlement permet la présence de 1,5 camion par site, quatre camions pourraient ainsi être ajoutés avant le début de la saison.

 

«Ce n’est pas du tout un recul d’avoir moins de sites, rassure Gaëlle Cerf, vice-présidente de l’Association des restaurateurs de rue du Québec (ARRQ). C’est que les sites vont être mieux et les camions plus visibles.»

«On s’est rendu compte au fil des années que certains emplacements ne fonctionnent pas vraiment et que les camions n’y allaient pas toujours. Or, l’absentéisme d’un camion sur un site, ce n’est pas bon pour le restaurateurs ni pour les clients», ajoute-t-elle.

Les camions ont été sélectionnés par un comité formé de Maxime Gagné, enseignant en cuisine à l’École des métiers de la restauration et du tourisme de Montréal, Nicole Anne Gagnon, enseignante en gestion de cuisine à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) et Geneviève O’Gleman, nutritionniste et coanimatrice de Cuisine Futée, Parents pressés à Télé-Québec.

Les restaurateurs de rue seront présents dans six arrondissements : Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Le Sud-Ouest, Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont–La Petite-Patrie, Verdun et Ville-Marie. L’an dernier, des camions étaient présents à Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, mais aucun emplacement ne s’y retrouve cette année.

 

 

 

 

Des nouveaux et des disparus
Quelques nouveaux venus, comme le Mandy’s Salades gourmandes, mais beaucoup d’anciens camions régaleront les intéressés. Mais plusieurs camions appréciés des Montréalais et présents depuis quelques années sont cette année sur la liste des absents, dont Pizzeria No 900, Pas d’cochon dans mon salon, La Panthère Verte, P.A. & Garguantua ou encore le Camion Au Pied de Cochon. Ce dernier, petit frère du restaurant du même nom, a annoncé sa fermeture définitive à la fin du mois de décembre puisque leur camion a rendu l’âme.

Les camions qui ne détiennent pas de permis de la Ville pourront continuer à opérer leur restaurant mobile au cours des différents événements, dont les Premiers Vendredis sur l’Esplanade Financière Sun Life du Stade olympique, qui rassemble plusieurs dizaines de camions de cuisine de rue à chaque premier vendredi du mois, dès le mois de mai.

L’ARRQ travaille aussi sur un nouveau site web qui permettra de savoir en temps réel où se situent les camions. L’association lancera ce nouvel outil dans quelques semaines.

 

 

 

Les camions qui ont obtenus un permis:

 


1. Boîte à fromages
2. Burger Truck
3. Cholo 58 (Nouveau camion)
4. Cuisine authentique polonaise
5. Damon
6. Dim Sum Montreal
7. Duck Truck MTL
8. Europea Mobile
9. Gaspésieje t’aime
10. Gaufrabec
11. Grumman78
12. King Bao
13. Landry & filles
14. L’Express Mobile
15. Mandy’s Salades gourmandes (Nouveau camion)
16. Mi Corazon
17. Ô sœurs du lac (Nouveau camion)
18. Ô sœurs volantes
19. Phoenix 1
20. Pinokio
21. Point sans g
22. Queen B Bol Burrito
23. Schnitzel Truck
24. Traiteur Guru
25. Tuk Tuk
26. Winneburger

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Bouffe de rue

Repost 0
Commenter cet article