Un amour de restaurant.

Publié le 21 Mars 2017

Le succès de ce nouveau restaurant végétarien est phénoménal, mais peut-on s’en étonner? La cuisine végétarienne n’est pas une mode ou une tendance passagère, elle est le reflet d’une pensée mondiale, morale ou pas, qui permet aux consommateurs de vivre leur alimentation en toute liberté.

Les méthodes et les produits de base sont aujour­d’hui plus accessibles pour tous, il n’est donc pas étonnant que de plus en plus de chefs explorent aussi ce nouvel univers culinaire. Le Lov en est un bel exemple.

Les bruits de casseroles vont bon train. Le Lov ouvrira au mois de juin prochain un autre Lov au centre-ville, dans un local au plafond très haut et avec une mezzanine pour accueillir des groupes. Le décor, là encore, va sûrement faire fureur.

 

Style de restaurant

Cuisine végétarienne offrant une option végétalienne pour certains plats accompagnés. Les prix sont bien sages! Le décor est très joli et surtout très original, offrant ainsi une autre vision de ce que peut être un restaurant de cuisine végétarienne, et démontrant ainsi qu’on peut manger végé sans être obligé de devoir manger dans un lieu sans âme et sans chic. Cocktails conçus par Romain Cavalier, un as de la mixologie au Québec.

 

Décor

Un long local tout blanc, beaucoup de matériaux recyclés. L’alignement des lustres en bambou tressé est une magnifique idée, donnant spontanément aux accros des médias sociaux l’envie de prendre des photos et de les partager. C’est un décor très féminin, me dit mon invitée passionnée de design.

 

Ambiance

Du monde... beaucoup de monde! Pour vous donner une idée, les tables sont renouvelées trois fois par soir. Et plus encore le midi.

 

Clientèle

Des femmes, des jeunes femmes, des groupes de femmes. Bref, beaucoup de femmes. Quelques hommes, accompagnant leur amoureuse ou leurs amis. C’est que l’image du manger végé à la vie dure justement. Pourtant, pour ceux qui pourraient se poser la question, un repas complet au Lov comblera vos papilles mais aussi votre faim, c’est même assez copieux.

 

 

Le repas

 

Tartine poire panais: purée de panais au miel bio, poire pochée, roquette, noix de Grenoble. Le mariage de purée de panais et de tranches de poire fait mouche. Il est servi sur une grande tranche de délicieux pain. Quelques pousses vertes et morceaux de noix de Grenoble. Une parfaite entrée en matière.

 

Carpaccio funghi: avocat, shiitake mariné, huile de truffe, croûtons de sarrasin. Un plat raté si les avocats ne sont pas à point. Ici, la texture est parfaite. Les champignons, coupés fins et marinés, sont très bons. Il manquait toutefois, selon moi, un peu de sel. Les croûtons de pain de sarrasin en accompagnement sont parfaits et apportent un côté rustique à cette délicate préparation.

 

Muse: chou-fleur rôti au cari, tahini, citron confit, grenade. Un plat réconfortant, épicé, pas trop, mais quand même. Le cari domine et cache un peu le tahini et surtout le citron confit. Déçu? Non, car c’est toutefois très bon.

 

Gnocchi da casa: gnocchi de patates douces et sarrasin, pesto chanvre-basilic, roquette, parmesan Lov. Une préparation originale. Les gnocchis sont un peu plus fermes que ce qu’on a l’habitude de déguster. Mais la saveur du pesto maison est formidable et mérite la découverte.

 

«Pétoncle royal»: pleurote royal grillé, purée de raifort, topi­nambour, moutarde, courgette, croustille au macis. Un plat quatre étoiles. Un plat de restaurant gastronomique de haute tenu­e. Bravo à la chef Stéphanie Audet pour cette très belle création qui fera date, j’en suis convaincu. C’est techniquement impeccable et très bon.

 

Pour conclure: brownies, sans farine, bien savoureux. Aussi, émincé d’ananas au rhum et sorbet yogourt. Le cœur léger et le ventre plein!

 

 

Le service

Adorable! N’hésitez pas pour les questions, ils savent et s’y connaissent.

LOV

  • ★★★ ½

Coup de toque

Enfin !

 

 

Coup de torchon

Victime de son succès: il est très difficile d’y avoir de la place.

 

 

Combien ça coûte ?

40 $ par personne environ.


L’adresse

LOV

464, rue McGill

Montréal H2Y 2H2

Tél.: 438 387-1326

Réserver: opentable.com

Un amour de restaurant.
Un amour de restaurant.
Un amour de restaurant.
Un amour de restaurant.
Un amour de restaurant.
Un amour de restaurant.
Un amour de restaurant.
Un amour de restaurant.
Un amour de restaurant.
Un amour de restaurant.
Un amour de restaurant.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Bouffe Resto

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article