Romanesque!.

Publié le 6 Juin 2017

Un immense local, un petit côté burlesque, un bar, un restaurant, un bistro, des salles de jeux et de billard, un lounge, une terrasse... Tout cela et beaucoup plus: c’est ce que vous retrouverez dans ce nouveau lieu de la Rive-Sud de Montréal. Beau comme un roman, comme une histoire romanesque.

 

Style de restaurant

Un multiconcept. Un lieu qui permet de prendre un verre au bar, de petits encas, un repas plus élaboré au bistro, pour finir avec un cocktail dans un des jolis canapés en cuir. Vous y trouverez aussi un petit espace caché par une bibliothèque à la Harry ­Potter, une grande salle avec des tables de billard, de la très bonne musique et des prix doux. Bingo! Voilà une formule qui attire beaucoup de monde depuis l’ouverture.

 

Décor

Vraiment spectaculaire. ­Premièrement, c’est vraiment immense: 11 000 pieds carrés. Le tour de force est d’avoir fait de cet immense local, des espaces distincts, merveilleusement bien aménagés. Il y a beaucoup de belles trouvailles dans ce lieu bien exploité. On a toujours l’impression de découvrir un truc différent dès que l’on se déplace. Bravo!

 

Ambiance

Si on fait abstraction du bruit très fort des conversations, dû à une acoustique exécrable, le monde a beaucoup de plaisir. Je dois toutefois souligner la ­qualité de la liste musicale, il y en a pour tout le monde. Des Beatles à Bran Van 3000, en ­passant par Jean Leloup et ­Aerosmith... Bref, de tout pour tout le monde, mais un très bon mix. Et pas de boum boum, ça aussi, c’est bien.

 

Clientèle

Un monde fou! Je ne sais pas combien de clients il peut y avoir dans toutes les sections, mais après le repas, je me suis baladé dans les différents espaces du concept Madame Bovary, et c’est incroyable le monde qu’il pouvait y avoir... De 150 à 200 personnes, et même plus. Bref, si vous ne ­réservez pas, au bistro, au bar ou aux tables de billard par exemple, vous allez devoir attendre...

 

Le repas

Asperges blanches grillées, mousse et tempura d’asperges vertes, cipollinis braisés, amandes, parmesan. Très jolie présentation, les asperges sont ­légèrement croquantes, la mousse (foame au siphon, j’imagine) est délicieuse. Les petits ­oignons ­cipollinis aussi, mais ils auraient mérité un peu plus de coloration. La vinaigrette est un peu trop ­sucrée à l’érable. En fait, sans ­sirop d’érable, cette salade aurait été formidable.

Croquettes de quinoa poêlées, poires pochées, pacanes caramélisées, salade mixte. La croquette est très volumineuse et nous ­surprend un peu. Là aussi, pour la vinaigrette sucrée avec du ­sirop d’érable, on ne comprend pas vraiment. Trois petites ­boulettes de cette croquette de quinoa auraient été salutaires. Mais dans l’ensemble, l’idée est belle et c’est savoureux.

Sauce soya, miel, yuzu, gingembre, crème sure de wasabi, sésame. Un des très bons tartares de thon mangés dernièrement. Parfaitement assaisonné, surtout sans aucun excès et c’est ça qui est parfait, on goûte le thon d’abord et avant tout. Un très léger soupçon de yuzu détecté ici et là. Bravo!

Magret grillé, sauce sortilège, pickles de pommes, aligot de pommes de terre. Parfaitement cuit, le contraste entre la purée et la julienne de pommes vertes apporte une belle sensation en bouche.

Joue de porc braisée à l’érable, purée de céleri rave, champignons sauvages marinés. Encore une assiette très copieuse, générosité est le mot clé de ce repas. Pour le prix, franchement, c’est dur à battre. Évidemment, il ­faudra confirmer avec le temps.

Pour le dessert... juste des ­beignets, complètement ratés en plus, avec une sauce au chocolat et son gras en surface... Un loupage total, quoi. C’est bien dommage, car nous avons eu un repas bien attrayant.

 

Le service

Jeune, gentil, serviable. Un peu débordé parfois, mais que de bonnes attentions, sympa. Nous avons mangé au bar, c’est le barman, donc, qui nous ­servait. Je peux vous recommander ses cocktails, puisqu’ils sont bien faits et très agréables à boire.

MADAME BOVARY

  • ★★★ ½

Coup de toque

Un concept spectaculaire, une cuisine généreuse à prix bien sages.

Coup de torchon

Bon, là, franchement... C’est quoi ça? Des desserts s.v.p.!

Combien ça coûte ?

40 $ à 50 $ par personne, selon votre faim.


L’adresse

Madame Bovary

20, boulevard de Mortagne

Boucherville J4B 5K6

Téléphone: 450 449-7225

 

Romanesque!.
Romanesque!.
Romanesque!.
Romanesque!.
Romanesque!.
Romanesque!.
Romanesque!.
Romanesque!.
Romanesque!.
Romanesque!.
Romanesque!.
Romanesque!.
Romanesque!.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Bouffe Resto

Repost 0
Commenter cet article