Six nouveaux restaurants à tester à Montréal

Publié le 25 Septembre 2017

 

 

 

 

Bighi Curry

 

Le petit établissement sans prétention a pignon sur la rue Ontario, à deux pas du parc Lafontaine, depuis le mois de juin. Au menu? Comme son nom l’indique, le Bighi Curry offre cette spécialité épicée typique de l’Inde et de l’Asie du Sud-Est à toutes les sauces. Si le cari aux crevettes, coco, maïs et ail noir nous fait de l’œil, d’autres plats tout aussi gourmands étoffent l’ardoise, comme un poulet tikka masala ou un ragoût de pistache servi avec du riz biryani et un pain naan. Pour une expérience maximale, on se laisse tenter par le menu dégustation de sept services à 40 $.

 

Adresse: 1659, Rue Ontario E.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

======================================================================================================


 

 

 

 

 

Les Street Monkeys

 

 

À défaut de parcourir le Cambodge, on s’offre le luxe d’un voyage par les sens, direction Verdun et son nouveau venu, le restaurant Les Street Monkeys. Une fois arrivé à destination, on se laisse tenter par les tapas à partager aux saveurs typiques du royaume asiatique. On commence par des rouleaux impériaux frits et des brochettes de bœuf khmer à la citronnelle, avant de jeter notre dévolu sur des côtelettes d’agneau marinées dans du lait de coco et sur un poisson amok, délicieusement épicé, qui baigne dans sa sauce de cari rouge. Pour alléger le tout, on se rafraîchit avec une salade de papaye et un bon cocktail frappé. La carte alcoolisée est bien fournie, mais le Tota Margarita retient notre attention. Et pour cause, le bord du verre est roulé dans un mélange de sauterelles écrasées et de sel de vers rouges. Dépaysement garanti!

===================================================================================================

 

Adresse: 3625, rue Wellington
 

 

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

====================================================================================================

Perles et Paddock

 

L’établissement de Griffintown, qui a ouvert ses portes en juin, surprend d’emblée. Perles et Paddock a beau s’être installé dans un ancien garage, il ne reste rien de la mécanique ou des taches d’huile. La déco est moderne, prédominée par un blanc éclatant quasi clinique, si ce n’est pour des arbres et des plantes qui, ça et là, apportent une touche de vert organique et bienfaitrice. Question cuisine, le choix est riche: tartare de bavette et rhubarbe à l’hibiscus, poulet bio aux giroles, canard servi dans un jus de baies et accompagné de bettes à cardes… On se laisse surprendre, en gardant une petite faim pour le dessert. Ne reste plus qu’à choisir entre la Panna Cotta à la verveine, à l’argousier et au crumble de pommes et la poire au miel de sapin et au sablé breton.

 

 

Adresse: 403, rue des Seigneurs

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Ryōshi

 

Les propriétaires du Biiru, du Escondite et du Koa Lua (entre autres) ont encore frappé. Leur petit nouveau? Le Ryōshi, un snack-bar japonais qui offre des bouchées et des tartares au charme nippon. Pour s’y rendre, on repère la lanterne chinoise qui décore la façade. Une fois la porte poussée, on choisit de s’installer au restaurant d’une dizaine de places ou d’explorer un peu plus loin, derrière le rideau noir au milieu de la salle, qui dissimule un bar façon speakeasy, le Gokudo.

 

 

Adresse: 630, rue Cathcart
 

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

 

 

 

 

On aimait déjà le restaurant vietnamien Hà du Plateau-Mont-Royal. Alors quand il a ouvert une seconde adresse en juillet, dans le Vieux-Montréal, on s’y est précipitée. Si la déco imaginée par Amlyne Philips, à qui l’on doit aussi celle du Jatoba, nous plait d’emblée, on retrouve au menu les mêmes plats, à quelques exceptions près, qui nous avaient déjà conquis. On craque toujours autant pour le rouleau impérial au porc et le bun au flanc de porc braisé, sans oublier la fameuse soupe tonkinoise au bœuf et les ailes de poulet laquées. Nouveauté de l’établissement? Un bar au sous-sol qui devrait ouvrir ses portes cet automne et qui permettra de prolonger une soirée délicieuse!

 

Adresse: 600, rue William
 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

 

 

 

 

 

Tangia

 

Le resto-bar Tangia, du nom du pot en terre cuite utilisé au Maroc pour la cuisson sur braises d’un plat de viande du même nom, offre des spécialités traditionnelles de ce pays d’Afrique du Nord. On se laisse tenter par la soupe harrira «de la belle-mère» ou par la pastilla, sorte de feuilleté, au poulet, oignons, amandes et cannelle, avant d’arrêter notre choix sur l’un ou l’autre des divers couscous et tajines. Cornélien!

 

Adresse: 2072, rue Drummond
 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Bouffe Resto

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article